Une Brève Histoire du Sound System [Voyage en Terre Dub #2]

Ce dimanche, MCVD investit l’île Aucard pour un après-midi Sound System. L’occasion de revenir sur une culture à part dans les musiques actuelles.

MCVD_Ile-aucard-61-ConvertImage

C’est à la fin des années 40 que le Sound System voit le jour, dans les rues de Kingston. Des DJs balancent sur leur platines de la musique américaine dans des camions équipés de haut-parleurs. A partir des années 60, les sélecteurs commencent à passer leur propres productions avec l’arrivée du ska et du reggae. Exit le R’n’B américain : le Sound System prend une nouvelle tournure. Du fait de la forte immigration jamaïcaine en Angleterre (L’île est une colonie britannique jusqu’en 1962, date de son indépendance) le Sound System se popularise très vite chez les Anglais. Leeds, Birmingham et surtout Londres deviennent des places fortes de la musique roots. Et c’est bien depuis l’Angleterre que le dub va inonder toute l’Europe. Le Sound System débarque en France dans les années 90 avec des artistes comme Zion Gate ou Blackboard jungle, incontournables de la scène dub et toujours en activité. Depuis Le Sound System et sa culture se sont pleinement installés dans le paysage musical français.


Blackboard Jungle


Monté à la main, le Sound System est l’expression pur du Do It Yourself. Chaque Sound est différent et propose un son qui lui est propre, en fonction des sensibilités du technicien qui le monte, de sa vision et de la couleur qu’il veut donner au son. Difficile aussi d’évoquer le Sound System et le dub sans aborder le cas des fameuses Dubplates. Ces vinyles, exclusivité d’un seul Sound System, sont pressés en quantité limité, voire unique et il faut souvent se déplacer (loin) pour entendre le temps d’une soirée l’objet de son désir. Et c’est bien tous ces éléments qui font du sound System et de la culture dub au sens large, un mouvement à part dans les musiques actuelles. On comprend ainsi aisément l’enjeu des connaisseurs, toujours en chasse de rareté.

Loin d’être seulement une musique pour initiés, le dub en configuration Sound System est facilement accessible aux néophytes. Le ressenti est d’abord physique et passe par les vibrations et les fréquences à la sensibilité de chacun. Les basses nous prennent aux tripes et c’est le corps qui s’exprime. Ensuite, libre à chacun de venir se coller au mur d’enceintes pour une approche plus brute et directe ou à l’inverse, préférer prendre un peu de recul et venir observer les sélecteurs. En bref, le Sound System fait vraiment figure d’ovni dans le paysage musical et nous propose une approche du live intéressante, réellement différente des concerts plus classiques.

Quoi qu’il en soit, le troisième épisode de la trilogie MCVD débarque et la Touraine va une nouvelle fois vibrer au rythme des basses.



Rendez-vous ce dimanche à l’île Aucard pour un après-midi Sound System, de 14h à 20h. Prix libre. Plus d’infos ici.

Crédits photos : Arya.

MCVD_Ile-aucard-92

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s